Et après, on verra​.​.

by LOU

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Digisleeve sous cellophane / Artwork by Lou &"ALB"

    Includes unlimited streaming of Et après, on verra.. via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    edition of 600 

      €10 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 4 LOU releases available on Bandcamp and save 40%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of ça revient, "http://www.musique.net/lou", Des hauts & des bas, and Et après, on verra... , and , .

      €13.20 EUR or more (40% OFF)

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
04:09

about

Extraits Presse :

"En huit titres ciselés et minimalistes, le troisième album de la chanteuse exhale un lyrisme résolument mélancolique. Après on verra…, de Lou, est une des plus précieuses et sérieuses propositions musicales du jour." Bruno Bayon (Libération)

" Retour d'une grande nageuse..nageuse de combat j'entends bien :
la mystérieuse Lou qui nous avait déjà séduit avec ses deux premiers albums courageusement autoproduits..
La secrète ne lâche rien, s'inspirant de Louise Bourgeois affirmant qu' "Une femme n'a pas de place comme artiste jusqu'à ce qu'elle prouve et reprouve qu'on ne pourra pas l'éliminer"...
La revoilà, avec son nouveau CD: "Et après, on verra"..
Bernard Lenoir (White Session / France Inter)

" Musicalement, le disque est un diamant d'austérité, un arc en ciel de retenue. Une intransigeance dans la volonté de ne pas vouloir séduire, tout bonnement fascinante.."
Gerald De Oliveira (Adécouvrir Absolument)

"... Ses complaintes mélancoliques qui évoquent Christophe, Dominique A ou Gérard Manset, sont de petites merveilles à découvrir d'urgence. Lou a beaucoup vécu, on le sent dans sa voix . Elle revient enchanteresse, elle mérite qu'on l'écoute enfin." BL (Paris Match)

"Imperturbable au temps qui passe, aux modes, aux codes, Lou poursuit son bonhomme de chemin, totalement hors de tout sentier battu, dans un univers qu'elle a bâti autour de sa voix aérienne que l'on reconnaît aussitôt ( à l'instar d'un Manset, d'un Christophe)." Serge Beyer (Longueurs d'Ondes)

" Boucles tutélaires qui nous enveloppent...chansons à l'allure droite et minérale dans un Paris déserté en plein mois d'août..Petite vague, petit ressac,cette musique impressionniste laisse en bouche des moments à la croisée du rêve, de l'absence même, de la survivance..voyage intérieur proche du sentiment d'apesanteur rencontré à la lecture du "Thomas l'Obscur" de Blanchot..
Benoît Crevits (PopNews)

"L’art de la sobriété. Du minimalisme. LOU sait la puissance de la retenue, des ellipses, des mots nus. Elle sait qu’une courbe, qu’une silhouette découpée dans l’ombre est mille fois plus intrigante qu’un corps livré en pâture en pleine lumière du jour. La musique de LOU est de celles qui saisissent au sens propre, sa voix attrape votre cœur chancelant dans ses serres de soie et son lyrisme nocturne et ciselé s’immisce dans les moindres recoins de votre esprit." Matthieu Dufour ( Pop, Culture et Cie). 2015

credits

released May 3, 2010

all songs by LOU


additional photo © bertrand eberhard

tags

license

all rights reserved

about

LOU Paris, France

J'écris des disques..

contact / help

Contact LOU

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Track Name: La prunelle de mes yeux
J’ai eu du soleil
Des démons et des merveilles
Plein, la prunelle de mes yeux

Comment vivre
Il faut vivre
Comment raviver le feu

Marcher sur les braises
Rien jamais n’apaise
Brûler la prunelle de mes yeux

Chaque jour soulève
Le voile du rêve
C’était de la poudre aux yeux
Le soleil se couche à l’ouest
L’été, il ne nous reste
Pour pleurer, que les yeux


J’ai eu comme toutes les filles
Des mains sur mes chevilles
Qui font monter les larmes aux yeux

Vers l’ouest je reviens
C’est un coin auquel je tiens
Comme à la prunelle de mes yeux
Track Name: Égale à moi même
Royal le Palais
Plus beau que jamais
Paris, en plein coeur
Un air d’Angoulême
La paix à l’intérieur

Égale à moi même
C’est fou comme je l’aime
Le blanc et le noir des Buren
pour s’asseoir
Ni échec, ni victoire

Royal le Palais
Parfois quand j’y vais
Le vent sous les arbres
L’ivresse des oiseaux
Me laissent de marbre..
Track Name: Oceanic sentiment
Je me souviens d’une île
Où je ne suis jamais allée
Il aurait fallu quitter la ville
Il faut savoir quitter
J’étais partie à la nage
Là où l’on n’a plus jamais pied
Plus on avance en âge
Moins on a peur de couler

Pêcher des poissons magnifiques
Mordre leur chair empoisonée
Dans des eaux pas si pacifiques
Etre le seul à aimer

Je me souviens d’un pays chaud
Où je n’ai jamais débarqué
Combien faut il savoir de mots
Pour parler l’étranger

Se rouler dans la terre humide
Dans l’odeur de l’herbe coupée
Se souvenir de l’amour vide
Etre le seul à aimer

Pêcher des poissons magnifiques
Mordre leur chair empoisonée
Dans des eaux pas si pacifiques
Etre le seul à aimer

Je me souviens d’une eau profonde
Où je n’ai jamais su flotter
Il aurait fallu que par l’ombre
Je sois moins attirée
Par l’ombre...
Parfois, dans l’ombre
On est seul à aimer
Track Name: Je n'ai rien fait
Aux quatre coins du lit
Je n’ai rien mis
Je n’ai rien amené avec moi
Je n’ai rien à donner
Que mes larmes
Comme celles qu’on fait tomber
Quand on secoue les arbres

Aux marches du palais
Je n’ai rien fait
Que regarder la nuit
bien en face
Qu’y a t’il d’autre à faire
De plus parfait
Que d’attendre que tu m’embrasses.

Je n’ai pas de maison
Rien de construit
Il n’y a pas de raison
De bâtir
Le souffle du loup
Aurait tout détruit
Je sais dans quels bras me blottir

Je n’ai pas d’arme
Pour me battre
Trop de démons
à combattre
Mais j’aurai gagné
le plus précieux
S’il y a ta main sur mes yeux
Track Name: Tous les jours
Tous les jours, je l’oublie
Jour après jour
Le jour et la nuit
Je l’oublie
Tous les jours

Même,
Même le temps qui passe
Rien n’y fait jamais
Ce qu’un jour j’aimais
Jamais ne me lasse

Que le ciel me pardonne
Mais il n’est pas dit
Q’un jour j’abandonne
Cette maladie
Que j’affectionne


Même,
Même le temps qu’il fait
Est toujours le même
Et rien ne me plaît
Et tout me ramène..

À l’oubli
Jour après jour
Le jour et la nuit
Je l’oublie
Tous les jours
Le jour et la nuit
Je l’oublie
Tous les jours
Le jour et la nuit
Je l’oublie
Track Name: D'avril à juillet
Qui m’aime me suive
dans les rues de Paris
tout ce qui m’arrive me poursuit
ça glisse sur mes épaules
comme les jours de pluie
je sens dans mon dos
quelqu’un qui me suit
c’est d’Avril...d’Avril..à Juillet
c’est d’Avril...d’Avril..à Juillet

je crois sentir sa main
au milieu de mon dos
comme l’été qui revient
et qui me pousse un peu plus loin
la douceur qui arrive
dans le ciel de Paris
chaque fois me chavire
tant la douleur est vive

c’est d’Avril...d’Avril..à Juillet

la chaleur monte
dans les rues de Paris
je me couche dans l’ombre
tant sa morçure est vive
le soleil qui revient
dans les rues de Paris
me pousse un peu plus loin
tant sa morçure est vive
l’été revient toujours
et redresse l’échine
je fais un dernier tour
qui m’aime me suive

c’est d’Avril..d’Avril..à Juillet
c’est d’Avril..d’Avril..à Juillet
à juillet.
Track Name: La côte sauvage
Et après, on verra, on verra , on verra..
On verra rien du tout
On a rien vu, depuis le début

À quoi bon ?
Est ce si bon ?

Et après, il m’aimera, il m’aimera, il m’aimera,..
Il ne m’aimera même pas
Je le savais qu’il ne m’aimerait jamais


À quoi bon ?
Est ce si bon
À quoi bon....


Et le vent sur la peau
Juste en sortant de l’eau
Et la côte sauvage
Juste après le virage
Et il fait plutôt chaud
Prends à droite, ça a l’air beau


Et après, on verra, on verra , on verra..
on verra , on verra...
Track Name: Plus rien
D’accord pour la vie
D’ailleurs pour la mort aussi
C’est plié, abandonné
Sur la plage aux crustacés

D’accord pour l’amour
C’est vrai qu’on s’en souvient toujours
C’est plié, j’ai tout laissé
Sur la plage abandonnée

Plus rien
Plus de bruit, plus décran
Plus rien
Dehors, dedans

Les mots, d’accord pour les mots
De ceux qui traversent la peau
C’est plié, j’ai juré
De garder mon secret

Plus rien,
D’accord mademoiselle
Plus rien,
La mort éternelle.....



Plus rien
Plus de corps, plus décran
Plus rien
Dehors, dedans
Plus rien